Rechercher
  • FCR Media

En quoi commander des châssis isolants sur-mesure peut me faire économiser au niveau énergétique ?

Châssis basique : les inconvénients du simple vitrage

Le simple vitrage avec un châssis standard, en plus de réduire le prix de vente des habitations qui en sont équipées, a un faible pouvoir isolant. La perte en énergie pour une pièce chauffée au mazout ou au gaz naturel est de l’ordre de 20 €/m²/an contre 10 €/m ²/an pour le double vitrage, 4 €/m ²/an pour le vitrage haut rendement et 3 €/m ²/an pour le triple vitrage. Ces valeurs grimpent encore (multipliées par 3 !) dans le cas de chauffage à l’électricité.

KM Châssis

Le verre haut rendement ou triple vitrage : accroître vos économies d’énergie

Si le double vitrage était le must dans les années 80 ou 90, pour une nouvelle habitation, vous pouvez opter aujourd’hui pour du verre haut rendement ou du triple vitrage. L’efficacité du verre à haut rendement vient de sa structure : l’espace entre les vitres contient du gaz rare (argon, krypton) au lieu de l’air. Un revêtement métallique est appliqué sur un verre pour augmenter l’isolation. Pour le triple vitrage, deux verres sur trois disposent du revêtement métallique pour une isolation encore améliorée.

Maximisez le gain énergétique avec des châssis isolants sur-mesure En plus du vitrage, le châssis joue un rôle dans l’optimisation du gain énergétique. Il doit être adapté au type de vitrage que vous avez choisi pour minimiser la valeur d’isolation de l’ensemble. Les matériaux utilisés participent à l’efficacité globale à travers leur pouvoir isolant : liège, PVC, structure du profilé aluminium, joints, mastics, etc. En optant pour la pose de châssis isolants sur-mesure, vous rentabilisez plus rapidement votre investissement dans de nouveaux vitrages. Pour toute information complémentaire sur la pose de châssis isolants sur-mesure dans la province du Hainaut et Enghien, contactez un professionnel du métier, KMC Châssis.

7 vues0 commentaire